vendredi 24 septembre 2010

il pleut sur la ville

il pleut, je ne vais pas sortir. Depuis quelques jours, je ne sors pas beaucoup, seulement pour nager et acheter le minimum alimentaire. Comme le lapin de La fontaine,  j'ai besoin de songer car que faire en un gîte, à moins que l'on ne songe?



j'ai l'esprit d'escalier
Tant que j'ai quelque chose  en tête, il n'y a rien à faire, je mouline. 
Ce repas  entre amis...je revois les visages, la mise en scène, la table..
j'écris tous les jours au sujet de l'inceste, je fais des recherches. Les  risques pour les victimes sont  le suicide, l'alcoolisme et les addictions en général. 

Le jeton est tombé: je suis anormale à leur yeux,  (homo et  droguée mais pas méchante , récupérable)   parce que j'ai été victime d'un accident de parcours. Quand je serai guérie, tout rentrera dans leur ordre. oufff ! ils vont pouvoir dormir tranquille avec leurs certitudes sur le dos.

Ces cons là, à table, ne se sont jamais demandé comment ils ont été formatés pour devenir de bons petits blancs hétéros. Total manque de savoir vivre. 
Comme disait le père de ma copine F. :  "Ne regarde pas ce truc, ça va te gâcher le goût". 
 




1 commentaire:

  1. Un petit blog documentaire pour vous aider dans vos recherches sur l'inceste.
    Bonne nuit

    RépondreSupprimer